ALEXANDRE VALETTE

ALEXANDRE VALETTE

 

Le travail d’Alexandre Valette est avant tout centré sur un questionnement: celui qu’occupe la place de l’Homme dans la Nature. Avec la série ”  Pierres  “, l’artiste poursuit sa recherche sur les éolithes – pierre naturelle préhistorique ayant apparemment un objet taillé par l’homme – et les monolithes.

 

Il s’intéresse à la densité historique contenue dans ces œuvres minérales: des millénaires ont passé pour leur donner une forme, une texture, une couleur; ces mots qui constituent l’essence même de la peinture.

 

Dans cette remontée du temps propre à sa formation d’historien, c’est naturellement qu’Alexandre Valette oriente ses recherches vers les premiers lieux sacrés formés d’ensembles mégalithiques.

 

À leur stade, l’objet minéral prend place dans ses créations, parfois découpé par le cadre, parfois en leur centre comme une idole, sur fonds écarlates ou bleus électriques. Ces derniers introduisent aussi la notion de vide essentielle à la peinture traditionnelle chinoise à laquelle sa propre pratique se réfère.